Choisir la Bonne Taille de Sac à Dos : Astuces d’Experts

meilleur sac à dos

Quel est le meilleur sac à dos pour vous ?

Comme il n’existe pas de modèle adapté à tous, tout dépend de ce que vous faites, du moment et de l’endroit où vous allez, et de la durée de votre voyage.

Connaître ces éléments vous aidera à déterminer la quantité de choses que vous devez transporter.

En outre, vous aurez également besoin d’un sac à dos bien adapté et d’un système de fixation qui puisse supporter votre corps et le poids que vous y mettez.

Choisir le bon volume

meilleur sac à dos
Tout dépend si vous êtes un routard minimaliste ou plus traditionnel.

Il existe un grand nombre de sacs à dos sur le marché, allant de petits sacs de jour à des modèles grandeur.

Heureusement pour votre dos, les sacs à dos sont de plus en plus petits depuis 20 ans, non pas tant en raison de la technologie que des progrès réalisés dans le domaine du matériel de camping.

De nos jours, les tentes sont plus légères, tout comme les sacs de couchage, les réchauds et autres articles de première nécessité.

Le volume d’un sac à dos correspond à l’espace intérieur du sac, mesuré en litres. De nombreux grands sacs à dos incluent le volume, en litres, dans leur nom, comme le EMS LONG TRAIL 70 ou The North Face Terra 35.

Quel volume vous convient le mieux ? Cela dépend de l’usage que vous en faites et de ce que vous devez transporter.

Volume (Litres) Activités

  • 15 – 30 Randonnées en journée, école
  • 30 – 50 séjours (1-2 nuits)
  • 45 – 55 Week-end (2 -3 nuits)
  • 55+ Voyages prolongés (3+ nuits)

Chacune des capacités figurant dans la liste ci-dessus couvre un large éventail.

Par exemple, un sac à dos pour un voyage d’une nuit peut nécessiter entre 30 et 50 litres.

Randonneur minimaliste

Un randonneur minimaliste, ou ultraléger, choisit l’équipement le plus léger et le plus compact, et préfère sacrifier des choses que d’autres pourraient considérer comme des nécessités plutôt que de porter une grosse charge sur son dos.

Pour ce routard, le sac de couchage est probablement isolé avec le duvet d’oie le plus haut, et il laissera généralement le sac et les piquets de sa tente à la maison.

Et, oubliez de prendre des vêtements de rechange.

Randonneur traditionnel

Si vous êtes un routard typique (comme 90 % d’entre nous) qui prend la quantité normale de matériel, choisissez un sac à dos plus grand.

En hiver, vous aurez besoin d’un sac à dos beaucoup plus grand pour transporter des vêtements supplémentaires, d’un sac de couchage plus chaud et d’une tente plus lourde et plus solide.

De plus, si vous emmenez vos enfants, prévoyez de devoir transporter une partie de leur nourriture et de leur équipement.

Conversions de volume : Litres vs. pouces carrés

Le volume est mesuré en litres et en pouces carrés.

Les deux méthodes fonctionnent, et de nombreux fabricants de sacs à dos fournissent les deux au client.

Litres (L)Pouces cubes
10610
15915
201220
251526
301831
353236
402441
452746
503051
553356
603661
653966
704272
754577
804882
855187

Durée du voyage

Plus vous restez dehors longtemps, plus vous aurez besoin de nourriture et de carburant.

Si vous vous mouillez, vous aurez peut-être aussi besoin de vêtements de rechange.

En dehors de cela, vous devez toujours emporter une tente, un sac de couchage, un matelas de couchage et un réchaud, quel que soit le nombre de nuits que vous passez en camping.

S’adapter à la masse : Déterminer la taille du torse

Quel que soit le sac à dos que vous choisissez, il doit correspondre à la longueur de votre torse.

Pour déterminer votre taille,

  • passez derrière votre cou, penchez votre tête vers l’avant et trouvez la vertèbre C7 : c’est l’os qui ressort le plus sur le haut de votre colonne vertébrale.
  • Ensuite, repérez la crête iliaque. C’est le haut de la tablette de la hanche, sur les côtés de vos hanches.
  • Enfin, demandez à quelqu’un de prendre un ruban à mesurer en tissu pour mesurer la distance entre la vertèbre C7 et le point de votre dos qui se trouve au même niveau que la crête iliaque de vos hanches.

Cette distance correspond à la longueur de votre torse.

Pour que le sac à dos s’adapte correctement, la distance entre le haut de la bretelle et la ceinture de hanche doit être adaptée à la longueur de votre torse.

N’oubliez pas que la longueur du torse n’est pas égale à la hauteur.

Une personne de grande taille peut avoir un torse court, tandis qu’une personne de petite taille peut avoir un torse relativement long.

Tous les sacs à dos de taille normale doivent indiquer la longueur du torse en pouces.

Sachez que certains sacs ont une longueur de torse réglable, ce qui signifie que la distance entre les bretelles et la ceinture de hanche peut être allongée ou raccourcie, tandis que d’autres ont une longueur fixe.

choisir un sac à dos
Notez également que certains packs sont vendus en plusieurs tailles, ce qui fait que la longueur du torse peut varier d’une taille à l’autre.

Choisir la bonne suspension

Vous avez déterminé le volume et la taille du torse appropriés. La question suivante est : serez-vous à l’aise pour porter ce poids ?

Cela dépend de la suspension du sac.

Si vous portez 30 livres avec une ceinture de hanche peu solide, tout le poids tombera sur vos épaules, et après un certain temps, vous aurez mal.

Pour choisir la bonne suspension du sac, il est utile de comprendre les différents éléments.

Ceinture de hanche

Lors du transport de charges lourdes, la majorité du poids du sac (jusqu’à 80 %) doit être supportée par la ceinture de hanche.

Les grands sacs à dos conçus pour les randonnées de longue distance utiliseront une ceinture de hanche fortement rembourrée et relativement rigide qui s’enroulera anatomiquement autour de vos hanches.

Les sacs plus petits, conçus pour des charges plus légères, sont équipés de ceintures de hanche moins rembourrées.

Un sac à dos de jour conçu pour des charges très légères peut n’offrir qu’une ceinture en sangle sans aucun rembourrage.

Les grimpeurs et les skieurs peuvent opter pour une ceinture de hanche minimale afin d’accroître leur liberté de mouvement.

Ceinture de hanche adaptée

Pour porter le poids, la ceinture de hanche doit être centrée sur l’os de la hanche (et non sur la taille) et doit être très serrée.

Une fois que la ceinture est bien serrée, il doit y avoir un espace de 7 à 14 cm entre les parties rembourrées de la ceinture (au-dessus de la zone de la boucle).

Si l’espace est trop grand ou trop petit, vous aurez probablement besoin d’un autre sac ou d’une autre ceinture de hanche.

Ceintures de hanche moulées

Osprey fabrique des ceintures de hanches moulables BioForm et IsoForm qui peuvent être chauffées et ensuite moulées sur vos hanches pour créer un ajustement parfait.

La plupart des magasins Eastern Mountain Sports ont un four qui peut chauffer la ceinture de hanche.

Même sans four, la chaleur de votre corps vous aidera à mouler la ceinture au fil du temps.

Bretelles

Les meilleures bretelles s’incurvent pour respecter la forme anatomique de votre corps.

Le rembourrage n’a pas besoin d’être très épais, car la majeure partie du poids doit être transférée à la ceinture de hanche, mais il doit être confortable à porter, sans frottement ni pincement.

Bretelles adaptées

Tout en portant le sac à dos, mettez-vous de côté devant un miroir.

Les bretelles doivent s’adapter avec le haut et le dos de vos épaules, en laissant un espace d’air minimal ou nul entre le sac et votre corps.

À l’avant, le rembourrage des bretelles doit se terminer à environ 5 à 6 cm sous les bras.

Si le rembourrage se termine au niveau ou au-dessus des aisselles, les bretelles sont trop courtes et vous aurez besoin d’un autre sac ou de bretelles de taille différente.

Sangle de charge

Ces sangles fixent le bord supérieur du sac à dos à la partie supérieure des bretelles.

En les ajustant, vous pouvez pencher le sac vers le haut de votre corps ou l’éloigner de celui-ci tout en maintenant le sac en équilibre sur vos hanches.

En regardant de côté, vous devriez voir les sangles de charge formant un angle de 45° avec le haut du sac.

Si l’angle est très différent, vous devrez peut-être ajuster la longueur du torse ou choisir un autre sac.

Sangle de sternum

Cette sangle réglable est située juste au-dessus du sternum et relie les deux bretelles entre elles pour maintenir le sac en place.

Panneau arrière

C’est la partie du paquet qui se presse contre votre dos.

Pour éviter que le contenu ne vous pique, tous les panneaux arrière doivent être rembourrés.

Un inconvénient, cependant, est que cela fait transpirer votre dos.

Pour réduire cet inconvénient, certains fabricants ont prévu des canaux d’aération pour permettre une certaine circulation d’air.

Pour un confort encore plus grand, le panneau doit également être fait d’une mousse poreuse à mailles d’air.

Composants du sac

Un sac à dos à armature interne assure la rigidité et aide à transférer la charge sur les hanches.

En général, les cadres sont constitués de deux haubans en aluminium ou en composite, également appelés barres plates, parallèles entre eux sous le panneau arrière.

Dans certains cas, les deux haubans métalliques se croisent en X, tandis que d’autres utilisent de fines tiges métalliques pour créer un cadre, situé soit derrière le panneau arrière, soit le long du périmètre du sac.

Framesheet

Un framesheet est généralement en plastique et se trouve derrière le panneau arrière rembourré, de sorte qu’il n’est pas visible.

Il est souvent utilisé en combinaison avec un cadre métallique pour donner au pack une rigidité verticale et en torsion.

choisir le meilleur sac à dos
Un sac à dos doit être bien adapté à votre corps et vous permettre de porter le poids sur vos hanches, et non sur vos épaules.

Choisir la suspension adéquate

Plus le chargement est lourd, plus vous avez besoin d’une suspension importante. Voici un guide rapide.

Suspension recommandée (en fonction du poids du colis) :

  • Jusqu’à 4kg = suspension minimale ; pas de support, pas de ceinture de hanche rembourrée
  • 4 à 8kg = structure légère (tiges), framesheet, ceinture de hanche légèrement rembourrée
  • 8 à 16kg = structure modérée (haubans ou tiges), ceinture de hanche modérément rembourrée
  • 16kg + = structure substantielle (haubans ou tiges), ceinture de hanche épaisse et rembourrée

Si un paquet ne rentre pas correctement, rien d’autre ne compte vraiment.

C’est comme une paire de bottes : elles peuvent être les meilleures jamais portées, mais elles ne vous sont pas très utiles si elles ne vous vont pas.

Voici quelques conseils pour vous aider à faire vos bagages :

  • La longueur de votre torse doit se situer dans la fourchette du corps du sac.
  • La bandoulière doit être adaptée à l’arrière de vos épaules.
  • Les sangles de l’élévateur de charge doivent se détacher du sac à un angle de 45°.
  • Le rembourrage de la bandoulière doit se terminer5 ou 6 cm en dessous de vos aisselles.
  • La ceinture de hanche doit couvrir le haut des os de la hanche (crête iliaque).
  • La ceinture de hanche doit supporter la plus grande partie du poids du sac.

Compartiments et poches

Les sacs à dos offrent une grande variété de compartiments de rangement, de poches et de manches.

Certains aiment un sac simple et épuré avec un seul compartiment principal, tandis que d’autres préfèrent avoir plusieurs endroits pour ranger leur téléphone, leur nourriture, leur bouteille d’eau et d’autres petits objets.

Compartiment principal

C’est le plus grand espace du sac.

C’est là que sont rangés votre tente, votre nourriture, votre poêle, votre combustible et la plupart de vos affaires.

La plupart des grands sacs à dos permettent d’y accéder par le haut. Certains sacs de voyage, ainsi que de nombreux petits sacs de jour, sont des panneaux de chargement, permettant l’accès par l’avant du sac.

Compartiment du sac de couchage

Le sac de couchage est généralement rangé dans le fond du sac à dos. De nombreux sacs ont un compartiment séparé du sac de couchage.

Autres compartiments/pochettes

  • Couvercle supérieur – Cette poche empêche également la pluie d’entrer dans le compartiment principal.
  • Pochettes avant – De nombreux sacs ont une grande poche avant avec une fermeture à glissière.
  • D’autres offrent une poche creuse, qui permet de ranger une veste volumineuse.
  • Manches et poches latérales – Combinées à des sangles de compression latérales, les manches latérales peuvent contenir des piquets de tente. Les manches plus grandes peuvent également contenir des bouteilles d’eau.
  • Poches de ceinture aux hanches – pratiques pour garder les petits objets essentiels à portée de main.

La façon dont vous positionnez les différents articles à l’intérieur du sac influence le confort de transport.

Les articles les plus lourds, tels que :

  • l’eau, la nourriture,
  • le réchaud
  • et le combustible,

doivent être transportés près du panneau arrière et à la verticale (ou plus haut).

Les articles les plus légers peuvent être transportés loin du corps.

Forme du sac

Les grands sacs à dos doivent être hauts et étroits. Cela permet une plus grande stabilité et une plus grande liberté de mouvement.

Tissus des sacs

Le nylon et le polyester sont les matériaux d’emballage les plus populaires.

Plus le denier est élevé, plus le tissu est résistant (et lourd). Le fond de l’emballage doit être fait d’un tissu à haut denier pour résister aux abrasions.

Sacs pour femmes

En plus d’être disponibles dans des tailles de torse plus petites, les sacs spécifiques aux femmes devraient avoir des bretelles et des ceintures de hanche conçues pour mieux s’adapter à la morphologie de la femme.

Compatibilité avec l’hydratation

Certains packs ont un manchon intérieur spécialement conçu pour contenir une poche d’hydratation. Un sac à dos compatible avec l’hydratation doit également avoir un orifice d’hydratation (un petit trou intégré) pour accueillir le tube de boisson en caoutchouc.

Sangles de compression

Des sangles de compression se trouvent sur les côtés du sac à dos. Elles se resserrent, tirant le contenu du sac vers le corps pour un meilleur équilibre et une meilleure stabilité.

Compatibilité avec les skis et les planches

Les sangles de compression latérales d’un sac à dos peuvent souvent être utilisées pour transporter des skis.

Il suffit de placer les skis à l’intérieur des sangles, puis de les attacher.

Il existe également quelques sacs qui peuvent transporter une planche.

Collet antidérapant

Ce collet s’étend du compartiment principal vers le haut, vous permettant de ranger plus de matériel dans le sac.

Les sacs munis d’un collet antidérapant peuvent souvent être remplis au-delà du volume indiqué.

Points d’attache

Les cordons élastiques, les points d’attache, les guirlandes et les boucles de piolet vous permettent d’attacher ou de fixer des vêtements et du matériel supplémentaires à l’extérieur de votre sac.

N’oubliez pas que si vous vous frayez un chemin à travers les buissons et autres obstacles, ces points d’attache risquent de vous rattraper.

Couverture de pluie

À moins que vous ne partiez exclusivement dans le désert, achetez une housse de pluie de la taille de votre sac à dos.

En raison de toutes les coutures, les sacs à dos ne sont pas imperméables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *